Smart Pap vous accompagne dans vos révisions du Brevet et du BAC. Pour l’occasion nous vous proposons en exclusivité les meilleurs conseils de nos Pap’s : nos supers enseignants !

Voici les astuces de Tinwai, Pap’ d’Anglais qui intervient pour vos cours Smart Pap à Lille :

« BAC ANGLAIS 2016 : Rédiger le paragraphe presque parfait.

Le paragraphe est la deuxième partie de l’épreuve d’anglais. C’est la partie qui me stressait le plus, c’est ici que l’on doit montrer le vocabulaire acquis lors de notre scolarité, notre maîtrise de l’orthographe et de la syntaxe. Dans cet article, je vous partage mes conseils pour assurer lors de la rédaction de votre paragraphe !

Step 1 : the rough draft, le brouillon

Le brouillon est l’étape incontournable pour la rédaction du paragraphe. Dessus, vous élaborerez le plan et la structure de votre pensée. Mais que devez-vous mettre sur le brouillon ?

Pour vous aider à construire le paragraphe idéal, j’ai choisi de me baser sur la structure la plus courante, le plan analytique, le fameux thèse – antithèse – synthèse, il devra contenir :

  –  Une introduction : qui présente le sujet et annonce votre plan.

  –  Le pour : les avantages d’une idée.

  –  Le contre : ses inconvénients.

  –  Une synthèse du pour et du contre : on montrera ici notre capacité à utiliser le contraste en anglais.

  –  Une conclusion : que nous aborderons dans le Step 4.

N’hésitez pas à faire une petite liste de mots et expressions que vous essayerez de mettre dans votre paragraphe, ici, il sera bon de noter des mots que vous aurez appris en cours ou des expressions qui vous ont marqué(e). Je vous partage les deux expressions que j’ai apprises au lycée et que j’utilise encore pour mes études actuellement.

  ==> To be in the limelight : « être sous les feux de la rampe », que vous pouvez utiliser pour parler des sportifs qui sont souvent sous la lumière des projecteurs. Cette expression est liée au thème ‘’Myths and heroes’’.

 ==> To revolve around : « tourner autour », si vous traitez le thème ‘’Locations and forms of power’’, utilisez cette expression pour dire que de nos jours, le pouvoir est très étroitement lié à l’argent. Power revolves around money.

A partir du moment où votre feuille de brouillon comportera les éléments mentionnés ci-dessus, vous êtes presque en mesure de rédiger votre paragraphe. Vous avez les fondations, il ne reste plus qu’à bâtir le reste de la maison.

Step 2 : the introduction

  • Mon 1er conseil afin de composer la meilleure introduction possible est d’éviter à tout prix la phrase bateau qui consiste à énoncer un cas trop général ou évident comme ‘’Ever since man existed and started to think …’’. Il est plus judicieux de se baser sur un fait d’actualité. Pourquoi ? En partant de l’actualité vous montrez votre curiosité vis-à-vis du monde actuel et vos connaissances sur ce qu’il se passe dans le monde. Une bonne introduction ressemblerait à cela ‘’Thanks to Edward Snowden, we now know that the USA used to wiretap other countries. The question though, is : can we consider a whistleblower as a hero?’’.
  • Reformuler le sujet en utilisant les mots-clefs du sujet pour montrer que vous avez cerné la problématique.

– Annoncer le plan, et donc présenter la façon dont sera traité le sujet.

Step 3 : linking the different parts

  • Pour lier les différentes parties de votre paragraphe, vous devrez utiliser des verbes, et plus particulièrement des verbes forts. Apprenez les par cœur, surtout les plus utilisés comme ‘be’’ et ‘’have’’. Le jour-J (le D-Day) ne faîtes pas l’erreur d’écrire un ‘’he were’’ : c’est la sanction assurée. Prenez le temps d’apprendre quelques verbes moins courants pour montrer que vous avez fait l’effort de connaitre des verbes supplémentaires et que vous ne vous êtes pas contenté(e) du b.a.-ba. Mettez des verbes comme ‘’abide/abode/abode + by’’ (se conformer, pour le thème Locations and forms of power’’) ou ‘’slay/slain/slain’’ (pourfendre, pour Myths and heroes). Ces verbes sont d’excellents exemples pour démarquer votre paragraphe de celui des autres.

– Attention à ne pas se faire piéger par les faux-amis. Les professeurs vous les ont rappelés durant toute votre scolarité, montrez leur que vous avez retenu leur leçons. Parmi les plus courants, nous retrouvons : figure (chiffre), store (magasin), grave (tombe).

  • Les connecteurs logiques sont le ciment de votre argumentation. Sans eux, il est impossible d’avoir une argumentation structurée et claire et vous serez dans la rédaction d’un catalogue IKEA  ce qu’il ne faut JAMAIS, faire. Vous en avez entendu parlé toute votre scolarité, car ils sont indispensables. Un paragraphe aussi bien argumenté soit il, ne vaut rien s’il ne présente pas de structure cohérente. Il faut les intégrer dès que possible sans en abuser. Vous pouvez les placer lors de l’introduction, entre les arguments, dans la synthèse où ils vous seront très utiles pour marquer un contraste. Vous pouvez aussi les utiliser pour clore le paragraphe. La liste des connecteurs est longue, cependant voici mes connecteurs favoris :

– To deal with / pour parler de (on commence déjà avec un verbe irrégulier !).

– Although / bien que (à utiliser pour faire la transition du pour vers le contre dans votre paragraphe).

  ==> Although junk food is not healthy, teenagers enjoy eating them.

– Eventually / finalement (on applique les conseils mentionnés précédemment en intégrant un faux-ami pour clore notre paragraphe).

Bonus : Moreover & besides (de plus) / however (cependant) / nevertheless (néanmoins) / furthermore (au-delà).

Step 4 : last but not least, the conclusion

  • La conclusion est la partie que le correcteur aura encore en tête après la lecture de votre paragraphe, il faut donc lui laisser une image positive.
  • Pour cela, la conclusion doit être un bilan sans devenir un résumé, il faut récapituler les conclusions intermédiaires énoncées lors du pour et du contre. Pour terminer on peut également ouvrir sur une question si et seulement si la question est pertinente. Mieux vaut s’en passer si vous comptiez poser une question que vous auriez, en fait, dû traiter dans le paragraphe.

 

Get to know me :

En 2013, j’ai passé mon Bac Littéraire. Ces méthodes viennent de ma professeur d’anglais. Grâce à elle, j’ai eu la note parfaite, je tenais donc à vous les partager !

Come on ! You can do it !

Tinwai F.

Tinwai F.

Pap' d'Anglais chez Smart Pap.

Etudiant à l’ISCOM, grand passionné de culture anglo-saxonne.

Je veux mon professeur d'Anglais Smart Pap !

Fixer mon 1er cours d'Anglais
Free Divi WordPress Theme, Find new Free Android Games at dlandroid24.com